shadows of brimstone - boite de jeu à plat

Shadows of Brimstone 

(2014)

Joueurs : 1 - 6

Durée : 150 minutes

Auteurs : Flying Frogs Production

Éditeurs : Flying Frogs Production

Téléchargez les règles

Shadows of Brimstone, c'est quoi ?

Article très long

Mêlez les cow-boys à Cthulhu, et vous obtenez le thème de Shadows of Brimstone (qui me fait énormément penser au jeu de rôles Deadlands pour les connaisseurs).

Shadows of Brimstone comprend 2 jeux de base (City of the Ancients et Swamps of Death) qui peuvent être achetés sans avoir de doublons. L’un ou l’autre sera suffisant pour jouer, mais posséder les deux permet de pouvoir varier beaucoup plus les parties (plus de héros, plus de mondes, plus de monstres…), ce qui est extrêmement important dans ce genre de jeu. Il existe également une autre boîte de base sortie plus récemment, Forbidden Fortress, qui nous emmène dans le japon médiéval et qui s’intègre parfaitement avec Shadows of Brimstone. Quel est le rapport ? Et bien dans Shadows of Brimstone, il est possible d’entrer dans des portails qui relient différents mondes : on se retrouvera parfois dans une caverne de lave, parfois dans un vaisseau spatial…

Je préfère vous mettre en garde tout de suite : lorsque vous ouvrez la boîte de jeu vous aurez besoin de plusieurs heures rien que pour tout défloquer, couper et coller les figurines pour lesquelles il faudra vous équiper d’un bon cutter de modéliste, plusieurs limes ainsi que de la super glue. C’est un travail assez long et difficile et si vous n’avez pas la patience pour ce genre d’activité, faites-vous aider ou passez votre chemin ! Il est également possible de peindre toutes les figurines. 

Allergiques aux dés et aux figurines, passez votre chemin. À part la spécialisation de votre personnage et le choix de ses équipements sur du long terme, le jeu est principalement basé sur le hasard des dés.

Je m’excuse d’avance pour tous les anglicismes utilisés dans cet article : il n’existe pas de version française et j’ai trop l’habitude des termes anglais…

Matériel et mise en place de Shadows of Brimstone

Picto matériel Trukmuch's Spot

Création d'un personnage

Avant toute chose, chaque joueur doit choisir un héros et créer son personnage. Vous pouvez conserver votre héros entre chaque partie, lui faire vivre de nombreuses aventures et le faire évoluer, ou le voir sombrer dans la démence, devenir estropié ou mourir. Oui, rejoignez-nous, c’est très joyeux !

Chaque jeu de base propose 4 héros différents. Il est préférable d’imprimer une feuille de personnage et d’y recopier toutes ses informations, car elles changeront régulièrement. Vous devez également choisir l’une des 3 compétences personnelles de votre classe et prendre au hasard un objet personnel qui vous donnera un bonus unique, personnalisant encore un peu plus votre personnage. Vous pouvez voir une fiche mise à disposition par la communauté (et bien plus jolie et fonctionnelle que la fiche originale).

shadows of brimstone - fiche de joueur vide

Les héros

Je n’aborderai que les 8 héros de base. Une mise à jour plus détaillée sera à venir, probablement courant 2023, avec tous les héros que je possède. Il existe d’autres héros exclusifs obtenus dans les Kickstarters (j’ai tendance à détester ce genre de pratique). Sachez qu’il en existe à l’heure actuelle 29, mais qu’il est assez difficile de se les procurer en dehors des boîtes de base, encore plus en dehors des US. Les 4 premiers font partie de la boîte City of the Ancients, les 4 autres sont de la boîte Swamps of death.

Le Bandido (bandit) est plutôt un personnage au contact, il est très résistant au physique et excelle avec la dynamite, mais plutôt faible avec les armes à distance et mentalement.

La Saloon Girl est un personnage de soutien qui peut tout de même se battre à distance ou au contact selon la préférence. Elle se déplace vite et résiste plutôt bien aux coups. Avec une spécialisation particulière, elle peut devenir le meilleur DPS du jeu (c’est-à-dire infliger de grosses quantités de dégâts).

Le US Marshal possède la meilleure arme de base du jeu (qui utilise des D8 au lieu des D6 habituels) et est un personnage très polyvalent qui se bat bien à distance et au corps à corps et peut soutenir ses alliés. Un excellent personnage pour jouer solo.

Le Gunslinger (pistolero) est le personnage qui va faire des ravages dans les lignes ennemies avec ses pistolets. Il va infliger beaucoup de dégâts aux monstres et il dispose d’une mécanique qui lui est réservée, utiliser des balles spéciales. Bien évidemment, il est assez fragile.

shadows of brimstone - 4 autres heros cote à cote

Le Lawman est un personnage assez polyvalent qui peut se spécialiser aussi bien au contact, qu’à distance ou soutenir ses alliés et reste assez résistant.

Le Preacher est le seul lanceur de sorts du lot. Il dispose de plusieurs sorts dont un soin, mais il peut également se spécialiser dans les sorts offensifs ou se battre au corps à corps. Il reste assez fragile et demandera un peu d’investissement avant d’être efficace dans ce rôle.

La Rancher se bat surtout à distance avec un fusil et peut enchaîner les victimes grâce à sa passive qui lui permet de continuer à tirer tant qu’elle tue ses cibles. Elle est plus efficace que le Gunslinger sur des petites cibles mais ses dégâts restent limités contre les gros monstres. Elle possède en revanche quelques compétences très (trop) fortes qui la rendent le personnage le plus résistant du jeu, tout en conservant une très bonne force d’attaque.

L’Indian Scout est très rapide et est spécialisé dans le contrôle de la génération du donjon. Il permettra de finir les missions plus facilement et plus rapidement. De plus, il est assez « moyen » partout ailleurs, sans réelle spécialité ni point faible ce qui le rend très efficace à plus haut niveau.

shadows of brimstone - 4 héros cote à cote

Les fiches des personnages sont disponibles dans les deux sexes, mais les figurines ne le sont qu’en un seul exemplaire dans la boîte de base (les seuls personnages féminins sont la saloon girl et la rancher dans ces deux boîtes de base). Si vous vous posez la question, l’équivalent féminin de la Saloon girl est un joueur de piano. Sur chaque fiche de personnage, on va retrouver les caractéristiques de base du personnage que l’on pourra reporter sur sa feuille.

shadows of brimstone - fiche de personnage bandido

Mise en place d'une partie

Dans Shadows of Brimstone, les joueurs vont alterner les aventures et les repos en ville. Les joueurs commencent d’abord par choisir un premier scénario. Il est conseillé de commencer par la première mission standard du livre de règles (For a fistful of darkstone). Le livre de règles comprend 6 missions standards (qui sont les mêmes pour City of the Ancients et Swamps of Death).

Suivez la mise en place de la mission. La plupart du temps il vous sera demandé de placer uniquement la tuile d’entrée de la mine, qui est la tuile sur laquelle commence la majorité des missions. Placez vos héros sur les cases recommandées et lisez bien les instructions données et les règles spéciales. Chaque mission est différente et les règles peuvent varier.

Vous devez ensuite mettre en place de nombreux decks de cartes : menaces, darkness, growing dread, mine, scavenge, loot, équipement, artefacts…. Composez également des piles avec les jetons de santé et de santé mentale, ainsi que le grit. Mettez des dés un peu partout, gardez le livre de règles et les fiches de monstres à portée de main.

shadows of brimstone - Mise en place d'une partie

Vous n’avez désormais plus de place sur la table, il  fallait que cela arrive ! J’ai oublié de vous dire que le donjon va se construire au fur et à mesure de la partie, vous allez donc devoir jouer par terre ! Bon effectivement le jeu prend énormément de place et il faudra un très grand espace de jeu. Dans la plupart des scénarios, il est possible de déconstruire le donjon au fur et à mesure, mais cela gâche un peu la fin de partie où vous pouvez admirer le chemin parcouru.

Personnellement, j’utilise des chaises autour de la table pour disposer les boîtes de jeu : une avec tous les jetons, une avec les figurines (qui est une boîte en plastique spéciale pour les figurines) et une autre avec les tuiles de donjon. Il vous faudra un peu de temps pour mettre en place une bonne organisation et si possible déléguer certains choses aux autres participants. Selon le lieu où je joue, j’ai parfois accès à une petite table à plusieurs étages qui est juste parfaite ! Il est possible d’acheter des trieurs pour Shadows of Brimstone pour organiser mieux sa table, mais ils ne sont pas nombreux et surtout, ils sont très chers. Certains joueurs les construisent eux-mêmes et partagent parfois les plans qu’ils ont utilisés.

Règles de Shadows of Brimstone et déroulement d'une partie

Picto Règles Trukmuch's Spot

Un tour de jeu se déroule toujours en 4 phases, à répéter jusqu’à ce qu’une condition de victoire ou de défaite soit atteinte.

Phase 1 : hold back the darkness

Le jet de lanterne comme on l’appelle dans mon groupe de joueurs. C’est une mécanique qui va dicter le rythme de la partie. Les ténèbres sont prêtes à sortir de la mine et tout corrompre sur leur passage. Au début de la partie, elles sont placées sur la dernière case de la piste d’exploration, représentées par un jeton vert.

shadows of brimstone - depth track avec marqueurs jaunes et verts

Pendant chaque phase Hold the darkness, le joueur qui a été désigné pour tenir la lanterne au début de la partie doit lancer 2D6 et les additionner. Lorsque les joueurs n’en sont qu’au début de l’exploration, il faut obtenir un 7+ afin de retenir les ténèbres, sinon elles avancent d’une case. Plus les joueurs avancent dans la mine et plus le jeton jaune (à gauche) avance, et plus le résultat à atteindre est élevé (9+ à la fin).

Chaque fois que les ténèbres passent sur une case marquée d’une goutte de sang, il faut piocher une carte Darkness et résoudre son effet. Nombre de cartes Darkness sont persistantes et vont rendre votre aventure plus difficile, comme la carte que vous pouvez voir ci-dessous qui va rendre les morts-vivants plus forts.

shadows of brimstone - depth track avec marqueurs jaunes et verts

Chaque fois qu’elle passe sur une case Growing Dread, il faut piocher une carte Growing Dread et selon le scénario, la mettre de côté ou résoudre son effet immédiatement. Les cartes Growing Dread sont un peu plus violentes que les cartes Darkness et peuvent même vous faire perdre des caractéristiques de façon permanente !

shadows of brimstone - carte growing dread « dread » et dos des cartes

En cas de double obtenu sur les dés lors du jet de Hold the darkness, un événement est déclenché selon le monde dans lequel vous progressez actuellement. Le seul aspect positif est que cela compte comme un succès sur le jet de Hold the darkness et peut parfois vous sauver la mise.

Si les ténèbres venaient à atteindre l’entrée de la mine, la mission est un échec.

Phase 2 : activation des figurines

Bien souvent la phase la plus longue, surtout pendant les combats. Les joueurs (et/ou monstres) vont activer leurs figurines dans l’ordre de l’initiative la plus élevée, à la moins élevée. L’initiative est une composante extrêmement importante dans le jeu (peut-être un peu trop même). Certains monstres sont fragiles, mais vous infligeront beaucoup de dégâts si vous les laissez jouer.

Lorsqu’un joueur active sa figurine, il lance 1D6 de mouvement. C’est le nombre de cases qu’il va pouvoir parcourir. S’il obtient 1, il gagne 1 jeton de grit. Ces jetons permettent de relancer un ou plusieurs dés d’un même jet (sauf pour la lanterne ou certains autres jets). Il permet également d’activer certaines compétences.

Une fois qu’il s’est déplacé, le personnage peut effectuer une action qui peut être soit de combattre, soit de fouiller la pièce (scavenge) ou de regarder à travers une porte s’il est situé au bord d’une tuile afin d’explorer et révéler un peu plus la carte. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir un personnage au bord de la tuile qui va pouvoir explorer une nouvelle tuile et explorer un peu plus le donjon.

shadows of brimstone - regarder au travers dune porte

Phase 3 : exploration

Ensuite vient la phase d’exploration. Si au moins un personnage se situe sur une tuile avec un jeton d’exploration non révélé, alors il est immédiatement révélé. Ces jetons vont vous donner différentes informations comme le nombre de portes ou de portails à placer et surtout ce que vous allez rencontrer. Il peut s’agir d’une attaque de monstres, d’une embuscade, ou bien d’une rencontre qui vous mettra devant différents choix et vous demandera de faire des jets de compétence avec des dénouements variables selon vos décisions et le résultat.

Un jeton d’exploration peut parfois avoir un point d’exclamation qui représente un indice. Cet indice permet d’avancer dans la mission en cours et de déclencher des événements liés à cette mission.

shadows of brimstone - 6 jetons exploration différents + le dos

Phase 4 : fin du tour

Pour finir, la dernière phase est la phase de fin du tour. Certaines compétences s’activent à ce moment. Les joueurs peuvent exécuter quelques actions spécifiques pendant cette phase.

Si vous venez de terminer une rencontre contre des monstres, cette phase vous permet d’obtenir des récompenses. Les joueurs vont piocher des cartes «Loot » en fonction du nombre de menaces vaincues. Les loots font partie d’un deck de 12 cartes et sont toujours remélangées ensemble. Ce petit deck va nous indiquer ce que l’on trouve : de l’or, de la darkstone, de l’équipement ou des artefacts. Ci-dessous on va gagner un nombre variable de dollars.

shadows of brimstone - carte loot et lingot d'or
Ce petit deck va nous indiquer ce que l'on trouve : de l'or, de la darkstone, de l'équipement ou des artefacts
shadows of brimstone - carte loot «gagner un gear » et « gagner un artefact »
Il y a 2 cartes Équipement et 1 carte Artefact parmi les 12.

Lorsque l’on trouve de l’équipement, on peut piocher une carte Équipement dans la pile (massive) d’équipements et lorsque l’on trouve un artefact, on peut en piocher un dans la pile des artefacts en fonction du monde dans lequel nous nous trouvons actuellement (la mine ou un « autre monde »).

shadows of brimstone - gear equipement bandages trysty axe et dos de carte
Voici quelques exemples d'équipement que l'on peut trouver : des bandages qui sont un objet utilisable pendant l'aventure pour se soigner, et une hache pour attaquer au contact.
shadows of brimstone - artefact Ring of zu et the judge
Voici quelques artefacts de la mine. Les artefacts sont en général plus puissants que les équipements.

Une fois cette phase terminée, on recommence à la phase 1.

Fin d'une mission

Lorsque vous gagnez une mission, une récompense spécifique vous est remise (points d’expérience, dollars, objets…). Lorsque vous perdez, cela dépend de la mission. Vous pouvez vous voir infliger des blessures, perdre des bâtiments dans la prochaine ville visitée ou encore être obligé de partir sur une autre aventure sans vous arrêter en ville.

À la fin de chaque scénario, vous allez être affecté par ce que l’on appelle la corruption. Plus vous avez de darkstone et d’objets corrompus sur vous, et plus vous devrez lancer de dés et tenter d’y résister. Tous vos échecs vont vous donner des points de corruption. Une fois que vous atteignez 5 points, vous subissez une mutation.

Les mutations sont en général négatives mais vous pouvez parfois en tirer avantage. Par exemple la peau qui se change en pierre va vous conférer de l’armure mais vous vous déplacerez bien moins vite, ce qui peut être utile mais un grand handicap pour certaines missions. Il existe 36 mutations différentes, si par malheur vous obtenez la même mutation une deuxième fois, vous mourez (définitivement). Et oui, c’est dur la vie ! Enfin la mort ! Enfin, vous m’avez compris… Bon ok, les autres joueurs peuvent vous ressusciter, mais une somme importante qui risquerait de mettre le groupe en difficulté ! À vous de voir !

Les mutations peuvent être soignées dans certains bâtiments en ville, mais ce n’est ni garanti, ni gratuit !

Le combat

Le combat est assez simple et direct. En fonction de l’attaque que vous voulez utiliser (mêlée ou distance), vous lancez un certain nombre de D6 dont le résultat doit être supérieur ou égal à votre capacité de combat de cette catégorie (mêlée ou distance). La moyenne est de 4+ mais certains personnages peuvent aller jusqu’à 2+ en montant de niveau. Chaque 6 obtenu est un coup critique infligé qui ignorera la défense adverse.

Pour chaque réussite, vous allez pouvoir lancer un dé de dégâts. En général on lance 1D6 mais cela peut varier selon l’arme ou des objets utilisés qui peuvent donner des bonus. On soustrait la défense du monstre visé pour chaque dé de dégâts lancé et on obtient les dégâts infligés au monstre.

shadows of brimstone - 2 personnages contre 2 tentacules sur le plateau
Le marshall lance 3 dés de combat et obtient 1, 4 et 6. Il a une caractéristique de combat de 4+, il obtient 2 touches dont 1 critique. Il va lancer 2 dés de dégâts pour voir combien de dégâts il inflige. Pour bien discerner le coup critique du coup normal, on lance un dé rouge pour le coup critique.
shadows of brimstone - toujours les 2 mêmes personnages contre les 2 tentacules
Le tentacule a une défense de 2. Le marshall obtient 2 points de dégâts pour son coup critique qui ignore la défense. Son autre attaque inflige 1 point de dégâts (3-2). Il inflige donc 3 points de dégâts en tout, que l'on va indiquer grâce à des jetons Blessure afin de ne pas perdre le compte. Le tentacule a 4 points de vie, il manque donc encore un point de dégâts afin de s'en débarrasser.

Il est également possible de lancer une attaque à distance à l’aide d’un fusil ou d’un pistolet, ou d’armes un peu plus exotiques. Le nombre de dés à lancer est donné par l’arme, mais le score à obtenir pour toucher est la capacité à toucher de votre personnage à distance (qui est en général de 4+ sur 1D6) et qui peut également évoluer pour certains personnages. Chaque arme à distance possède une portée qui indique la distance maximale à laquelle votre figurine doit se tenir de sa cible pour pouvoir la toucher.

Les personnages peuvent également gagner des compétences, soit de départ, soit en montant de niveau. Il est donc possible d’utiliser une compétence à la place d’une attaque normale, mais il vous en coûtera bien souvent 1 ou plusieurs jetons de grit.

En évoluant, vos personnage bénéficieront de plus de dés d’attaque, de bonus aux dégâts, de relance, etc. À la fin, il ne sera pas rare de lancer plus de 6 dés pour attaquer et de faire plus de 40 points de dégâts en une seule attaque.

Les monstres

Les monstres sont assez variés. Dans chaque boîte ou extension, vous trouverez plusieurs types de monstres en 4 tailles : petits, moyens, grands et très grands. La taille n’a pas beaucoup d’importance, mise à part que certaines figurines plus grosses peuvent pousser les plus petites afin d’attaquer les joueurs.

Chaque monstre possède sa propre fiche et ses caractéristiques. Leur déplacement, leur initiative, leur nombre de dés d’attaque et dégâts, leur défense, leurs points de vie ainsi que leurs effets spéciaux. On y retrouve également ce qu’ils rapportent en dollars et expérience.

Les fiches ont 2 faces, une normale et une brutale qui est utilisée à partir du niveau 5. À partir du niveau 3 les monstres obtiennent une compétence d’élite tirée au hasard chaque fois qu’on les rencontre, et au niveau 4 ils en ont 2. Au niveau 5 on utilise la face brutale, et au niveau 7 et 8 ils obtiennent respectivement 1 et 2 compétences d’élite.

shadows of brimstone - fiche d'ennemi tentacule

Lors des combats, quand les monstres attaquent, on fait lancer les dés d’attaque et de dégâts à un autre joueur. Pas de rivalité ici, c’est juste le hasard !

Lorsqu’un joueur encaisse autant de dégâts (ou plus) qu’il n’a de points de vie (ou de santé mentale), il est mis KO jusqu’à la fin du combat. Il se relève automatiquement une fois le combat terminé, mais va se voir infliger une blessure (si KO par points de vie) ou une folie (si KO par santé mentale). Cette affliction est déterminée sur une table de hasard et va infliger un malus à votre personnage, peut-être même le tuer… Plus vous en accumulez, plus les chances de mourir sont grandes !

La progression

Chaque personnage commence au niveau 1. Vous allez gagner de l’expérience au cours des missions. Le moyen le plus commun de gagner de l’expérience est de tuer des monstres, mais vous aurez d’autres opportunités d’en gagner : piocher des cartes Loot, fouiller, réussir des jets de compétences, faire des rencontres, soigner des alliés, finir des missions… Je conseille d’ailleurs de noter l’expérience de chaque personnage sur une autre feuille (j’utilise une ardoise achetée séparément) si vous ne voulez pas passer à travers la feuille après quelques dizaines de parties.

Une fois que vous atteignez l’expérience nécessaire, vous passez au niveau supérieur. Lors de cette montée de niveau, une de vos caractéristiques au hasard va augmenter. Vous allez également devoir choisir une compétence figurant dans l’un des quatre arbres de compétences de votre classe. Chaque arbre possède quatre compétences que l’on doit apprendre dans l’ordre. Vous devrez donc choisir à l’avance les compétences qui vous intéressent, car vous ne pourrez pas toutes les apprendre. En effet le niveau maximum est de 8, ce qui veut dire que vous ne pourrez en choisir que 7 au final.

shadows of brimstone - arbre de compétences du bandido en anglais

La ville

À la fin de chaque scénario, vous allez choisir dans quel type de ville vous voulez vous rendre : petite, moyenne ou grande. En fonction de la taille de la ville choisie, vous aurez plus de bâtiments disponibles pour effectuer des achats. Mais attention, une grande ville veut dire un plus grand trajet à effectuer. Vous ferez des rencontres en chemin, parfois positives mais plus souvent négatives. Ces rencontres peuvent non seulement vous blesser et faire perdre des caractéristiques, mais elles peuvent également détruire des bâtiments en ville avant votre arrivée.

Une fois que votre trajet est terminé, vous arrivez en ville. Vous allez tirer aléatoirement quels bâtiments sont disponibles. Chaque jour vous allez pouvoir visiter un magasin, mais vous devrez payer un hôtel (ou risquer de vous faire détrousser dans un campement).

Chaque fois que vous visitez un bâtiment, vous devez également tirer un événement sur ce bâtiment, plus votre jet est élevé et plus il est positif. Vous pouvez avoir des réductions, obtenir des objets, vous blesser ou carrément vous faire chasser de la ville.

shadows of brimstone - plateau de la ville ville - frontier town

À la fin de chaque journée, un événement en ville peut arriver. Ces événements sont très mauvais et sont là pour accélérer votre pause en ville. Plus vous restez longtemps, et plus les commerces vont fermer et plus vous avez de chances de vous voir affecter par des effets négatifs. On reste rarement plus de 4 jours en ville !

Extensions

Les extensions sont très nombreuses, Shadows of Brimstone est probablement le jeu avec le plus de contenu sur le marché actuellement. Il y a plusieurs types d’extensions : les extensions complètes qui proposent un « autre monde » comme un vaisseau dans l’espace, des caves de magma, un désert… Ces extensions comprennent bien souvent 4 ou 5 nouveaux types de monstres, de nombreuses tuiles pour l’autre monde, ainsi que des objets nécessaires aux règles de ce monde (cartes de menace, cartes du donjon, équipements, artefacts, nouveaux jetons…). Un livre de règles est fourni afin d’expliquer les nouveautés et on y trouve 6 nouveaux scénarios.

Le dernier jeu de base sorti s’appelle Forbidden Fortress et nous place dans le japon médiéval. Il y a également deux nouveaux jeux de base en Kickstarter actuellement qui introduisent les Vikings et les Conquistadors, Shadows of Brimstone: Adventures, mais il a presque 2 ans de retard !

Il est également possible d’acheter des packs de scénarios qui contiennent 6 nouvelles missions concernant un autre monde (qu’il faut déjà posséder) et de nouvelles cartes et monstres.

Il existe des packs de monstres (un type de monstre avec sa fiche et ses figurines) qui sont parfois accompagnés de scénarios et de cartes thématiques.

Il existe des suppléments de cartes, afin de posséder plus de types d’équipement et d’artefacts et de faire varier encore plus les possibilités.

Il est également possible (mais pas toujours simple) d’acquérir de nouveaux héros avec tout le nécessaire pour les jouer.

Si vous investissez dans Shadows of Brimstone, je vous conseille très fortement de commencer par acheter Frontier Town, qui permet de rendre l’expérience en ville bien plus variée. Investissez ensuite dans les grosses extensions comme Caverns of Cynder, suivi de l’extension Hellfire Succubi qui est une extension comprenant un nouveau type de monstres, mais également composé de missions supplémentaires. Cela vous permet d’étendre votre contenu plus rapidement. Les cartes supplémentaires sont également intéressantes et sont souvent soldées sur le site de Flying Frogs (3 pour le prix de 2).

Conseils

Il existe un erratum de 11 pages et que je conseille de télécharger dès la lecture des règles. Certains changements participent au rééquilibrage du jeu.

Dans mon groupe nous appliquons des règles maison. Par exemple, nous partageons l’expérience gagnée afin d’éviter de faire la course pour tuer les monstres et surtout de trop avantager les personnages avec une initiative élevée. N’hésitez pas à mettre en place vos propres règles pour votre plaisir et encourager la coopération (ou la compétition selon votre groupe de joueurs). Il est également possible d’utiliser des limitations, car le jeu vous semblera trop facile avec le temps. Dans nos parties, nous ne pouvons pas échanger d’objets entre nous sauf en nous les vendant, ce qui évite un peu les abus.

Si vous débarquez sur le tard, il existe des éditions « enhanced » des boîtes de base que vous devriez acheter plutôt de vous contenter d’acheter les anciennes versions (sauf si vous voulez faire des économies). Vous bénéficierez d’une refonte complète de bien des aspects du jeu et en particulier des compétences des héros qui ont été revues en profondeur. Les figurines ont également été retravaillées et sont plus détaillées. Pour ceux qui ont les anciennes versions, il existe un pack d’amélioration qui permet de mettre à jour vos boîtes de jeu, mais malheureusement les livres de règles et d’aventure n’ont pas été fournis et vous devrez en imprimer certaines parties (ils sont disponibles en téléchargement gratuit). Globalement, ce pack reste assez cher par rapport à sa valeur ajoutée.

Il existe également des systèmes de campagne complète maintenus par des joueurs que vous retrouverez sur BGG, comme Hexcrawl. Personnellement, j’ai fait ma propre campagne avec ma mouture des règles : plus de 40 missions sur 1 an et demi, un régal !

Améliorer sa stratégie dans Shadows of Brimstone

Picto stratégie Trukmuch's Spot

Il n’y a pas énormément de stratégie dans Shadows of Brimstone. Bien souvent on va se contenter de bloquer les couloirs afin que les monstres ne nous encerclent pas. Les monstres se déplacent loin et arrivent très vite au contact, il est donc bien souvent inutile de calculer leur déplacement et de se placer en conséquence. Vous allez plutôt devoir prier sur le résultat des dés, vous entourer d’équipiers compétents (ou plutôt chanceux) et construire un personnage cohérent avec des équipements et compétences adaptés, qui remplit son rôle dans le groupe. Certains monstres avancés vendus séparément sont un peu plus intéressants à affronter et parfois il faudra bien calculer son placement et exploiter l’intelligence artificielle pour guider les monstres où vous les voulez.

Mon avis sur Shadows of Brimstone

Picto positif Trukmuch's Spot
Picto négatif Trukmuch's Spot
Picto nombre de joueurs illustrant 3 joueurs attablés tenant des cartes
1 – 2
3 – 4
5 – 6
Picto avis Trukmuch's Spot

Allez, commençons par les points négatifs pour une fois. Shadows of Brimstone manque cruellement de stratégie, une bonne partie des combats consistent à bloquer un couloir et attaquer les monstres de front en laissant les plus solides devant. Heureusement, de plus en plus d’ennemis sont capables d’attaquer à distance et les embuscades vont venir perturber toute votre organisation. La majorité des derniers ennemis sortent avec des decks de comportement ou des versions alternatives des monstres, ce qui permet de faire varier leurs actions et de les rendre moins redondants et souvent plus forts (ce qui peut jouer des tours lorsque l’on joue avec des héros de faible niveau). Le problème est qu’il est plutôt utile d’acheter les packs qui vous permettent de rencontrer de nouvelles versions des monstres de base afin de rééquilibrer le jeu, mais cela vous coûtera assez cher…

Côté règles, le jeu a tendance à trop oublier que monter en niveau est plus un malus qu’autre chose ! En effet, le niveau des monstres monte avec le niveau des héros, ce qui fait que si vous gagnez trop d’expérience par rapport à l’argent/équipement que vous récupérez, vous allez sévèrement morfler. Il y a de nombreuses récompenses et compétences qui sont basées sur le gain d’expérience, mais c’est plus un malus qu’autre chose d’en bénéficier, si c’est pour se retrouver dans une situation désavantageuse (tout comme les montures hors de prix qui font gagner plus d’expérience… Une super affaire !). C’est plus l’argent qui vous permet de monter en puissance, que la montée en niveau.

Flying Frogs ne tient pas ses promesses et je crois qu’on peut toujours attendre (depuis 2014) le fait d’aller au-delà du niveau 8. La nouvelle version des jeux de base sortie en 2021 est bienvenue, une réédition de certaines cartes et des compétences des héros, mais à quel prix ! Il faut soit racheter des boîtes de base hors de prix, ou une mise à niveau du matériel à plus de 50 € qui ne comprend même pas les fiches d’amélioration des héros qui ont complètement changé. Un super jeu, pour une entreprise avec des pratiques commerciales assez douteuses. Je ne vous parle même du fait de vouloir jouer à ce jeu en Europe, les moindres frais de livraison de ce que vous commanderez sur leur site vous reviendra souvent à presque doubler le montant de votre commande.

Et pourtant Shadows of Brimstone possède un tel contenu et une communauté très engagée et très présente sur les réseaux sociaux et les forums. Pour les joueurs comme moi qui adorent le contenu, l’aléatoire des rencontres et la diversité, c’est un bonheur absolu ! Chaque nouvelle mission est un donjon dans lequel on ne sait jamais à quelle sauce on va être mangé ou quelles merveilles nous allons découvrir. Chaque nouvelle extension ou monstre que vous achetez multiplie les possibilités. Certains de mes decks (rencontres par exemple) contiennent plus de 200 cartes ! Je vous avoue que cela devient difficile de le transporter pour aller jouer en dehors de chez moi…

Les créateurs continuent d’ajouter du contenu et commencent à sortir du contexte Far West pour s’attaquer à d’autres thèmes comme le japon médiéval, les Vikings et les Conquistadors. Si vous aimez le principe et que vous êtes prêts à investir assez lourdement, Shadows of Brimstone pourra vous divertir vous et vos groupes de joueurs pendant plusieurs années ! Le jeu repose énormément sur le hasard et les lancers de dés et pourra décourager de nombreux joueurs. Prévoyez de la place chez vous et soyez bien organisés !

Évaluations de Board Game Geek

Note -?-
Complexité -?-
8 / 10
3,35 / 5
Note -?-
8 / 10
Complexité -?-
3,35 / 5

Achetez Shadows of Brimstone sur

>